Blog tour : Bureau Fédéral de la Magie T1 - Une furie en ville, d'Annabel Chase (chronique-extrait)

 





Titre : Une furie en ville

Série : Bureau Fédéral de la Magie (tome 1)

Autrice : Annabel Chase

Éditeur : Alter Real éditions

ISBN : 9782378123000

Date de parution : 29 Janvier 2021

Lien






Résumé


Une famille exaspérante mais aimante ? Check. 
Une petite ville pittoresque et un chef de police sexy ? Check. 
Un chien des Enfers abandonné, un chat noir au sale caractère, et un python de compagnie qui se prend pour un chiot ? Triple check. 
Mon histoire vous rappelle un conte de fée un peu cul cul la praline ? Raté ! Il y a un léger détail... Je suis maléfique. 
Ma nature et mon éducation devraient faire de moi quelqu'un de mauvais, mais je lutte contre cette facette de ma personnalité de toutes mes forces. Tout ce que je désire, c'est vivre une vie normale. J'ai même rejoint le FBI et non le Bureau Fédéral de la Magie, comme j'aurais dû le faire. Mais mes pouvoirs en ont décidé autrement, et l'Agence m'a renvoyée dans ma ville natale pour combattre les crimes magiques. 
Me voilà de retour à Chipping Cheddar, au milieu de ma famille - maléfique, bien entendu -, un nouveau job sur les bras, et les casseroles de mon passé derrière moi. Oh, j'ai oublié, en plus, il y a un cadavre. Et il ne s'agit pas d'un accident. 
Donc, bienvenue dans mon monde !



Mon avis

Après une mésaventure avec son coéquipier, Eden n'a pas le choix d'accepter un poste dans sa ville natale. Ville qu'elle avait fui avec joie pour échapper à sa famille légèrement envahissante.
Retourner vivre chez ses parents, recroiser son ex détesté, tout cela est loin d'être facile mais des morts inexpliqués et un nouveau chef de la police plus que charmant va permettre à notre héroïne de passer à autre chose.

Le gros point fort de ce roman c'est l'humour. L'écriture est fluide et entrainante, on tourne vite les pages. Les personnages sont haut en couleurs, sarcastiques et ne peuvent s'empêcher de se tirer dans les pattes. Il faut dire que c'est une famille plutôt atypique : des sorcières, des démons et vampires, des enfants avec des animaux de compagnie plus que particulier. Tous ayant choisi leur côté maléfique alors que notre héroïne, une furie, essaye de faire ce qui est juste. On pourrait s'attendre qu'ils la rejettent, mais non ils la soutiennent tout en essayant de la pervertir pour qu'elle accepte enfin son côté maléfique. Durant toute la lecture, on sent le lien familial et l'amour entre chaque membre qui la compose.

Ensuite on a l'enquête policière. Des meurtres ont eu lieu et Eden, en charge du bureau fédéral de la magie, va partir à la recherche du coupable. Pour cela elle va être épaulé par le nouveau chef, très à son goût (et l'attirance est réciproque). 
Ma seule déception est que j'ai trouvé le dénouement de cette enquête trop rapide (entre la découverte du coupable et son arrestation). Mais ce livre étant un premier tome, je me dis qu'il correspond plus à un livre de présentation et que ça s'arrangera avec la suite (en tout cas je croise les doigts). 

Au final, ce roman a été une excellente surprise. Malgré un dénouement rapide, j'ai adoré faire connaissance avec cette famille totalement dysfonctionnelle mais tellement drôle. J'ai beaucoup ri et il me tarde de découvrir la suite des aventures d'Eden. Une nouvelle série d'Urban Fantasy à ajouter dans ma liste de sorties à suivre !



Extrait

Je me retournai et tombai nez à nez avec un mec magnifique en uniforme. Il me dominait du haut de son mètre quatre-vingt. À la vue de ses yeux verts et de sa mâchoire carrée, mes jambes flageolèrent. Son menton avait beau être recouvert d’un voile de barbe, j’aperçus sa fossette.

Je toussotai en essayant de répondre.

— C’est bien moi, croassai-je.

— Je suis le chef Fox, commença-t-il.

Je me mis à rire.

— Fox ? Oh, bien joué. Qui vous a demandé de faire ça ? Sassy ?

Leur virée aux toilettes était sans doute un mensonge. C’était une ruse pour me faire une blague.

Il fronça les sourcils.

— Qui est Sassy ?

— Non, je parie que c’est un coup de ma grand-mère.

Elle m’avait accusée d’être tendue tout à l’heure. Le chef Fox devait être sa façon d’essayer de me détendre. J’agitai un doigt sous son nez.

— Qui que ce soit, dites-lui qu’il ne peut pas me leurrer. Je suis agent fédéral.

Je me tapotai la tempe.  

— Ça me rend intelligente.

Il inclina la tête, apparemment perplexe.

— Vous leurrer ? De quelle manière ?

J’enfonçai un doigt sur sa fossette et le poussai doucement.

— Sous ces vêtements, je parie que vous êtes nu.

Il sourit.

— En général, c’est comme ça que les vêtements fonctionnent.

— Ha-ha. Vous allez les enlever quand ?  

— Pardon ?

Le chef Fox, ou quel que soit son vrai nom, fit semblant d’être déconcerté par ma question.

— Vous avez un visage innocent, Foxy. Je vous l’accorde.

Je lui tapotai la joue.

— Par contre, ces yeux...

Je vidai le reste de mon verre d’une traite.

— Tout ce que j’y vois est vilain, très vilain, ajoutai-je.

Ses vilains yeux brillèrent d’amusement.

— Je crois que j’ai choisi le mauvais moment pour vous aborder. J’ai entendu dire que vous étiez ici, et comme vous êtes sur ma liste de personnes à rencontrer, je me suis dit que c’était l’occasion.

 



Blog Tour

Un grand merci à Melliane pour l'organisation de ce nouveau blog tour, et à Gilwen pour cette magnifique bannière.



Aucun commentaire