Lecture: La veuve et la lune de Westley Diguet







Titre: La veuve et la lune
Auteur: Westley Diguet
Éditeur: Gloriana éditions
ISBN: 9791096797233
Date de parution: 5 Juillet 2017
Lien






Résumé

Personne n’aurait pu prévoir que Margareth Fawkes, fille d’un baron veuf et aimant, serait choisie par la reine Victoria pour épouser l’un des plus beaux partis du Royaume de Sa Gracieuse Majesté. Mais c’était sans compter sur l’esprit vif et indépendant de la jeune femme. Quand bien même le beau et riche Comte Edward Rosebury l’attire, elle se refuse à être réduite à un rôle d’épouse.
Quand plusieurs années plus tard, la jeune femme se retrouve veuve et esseulée, à une époque où les femmes vivent à travers l’homme, Margareth va devoir apprendre à surmonter son deuil sans oublier son amour perdu et faire le choix de la vie... Sur le point de perdre pied, il se pourrait que sa plus vieille amie lui vienne en aide.


Mon avis

Margareth a perdu l'homme qu'elle aimait. Elle ne pense pas survivre face à sa douleur et se remémore leur histoire: de leur rencontre à la conclusion tragique de leur amour, on va découvrir la naissance de leur relation, les obstacles qu'ils ont dû franchir, mais aussi leur bonheur d'être ensemble. Et entrecoupés à ses souvenirs, on va la suivre après le drame, alors qu'elle essaye de faire son deuil.

Une belle histoire d'amour qui malheureusement ne m'a pas totalement convaincu à cause du caractère de l'héroïne. J'ai eu du mal à comprendre et à accepter les réactions et les choix que Margareth va faire tout au long du récit. Mais du coup, Edward n'en ressort que meilleur, un véritable héros romantique, digne d'un roman de Jane Austen ! Leur histoire n'a pas été facile, il leur a fallu de la persévérance (surtout pour lui) pour en arriver là.
La fin est prévisible, mais elle clôture de belle façon ce chapitre de leurs vies, même si j'aurais aimé une fin différente. Mais l'on reste ainsi sur le mythe de l'unique amour.

La relation de Margareth avec la Lune apporte une aura de fantastique au roman. La Lune a aidé un jour une jeune fille et depuis elle se sent responsable d'elle, un peu comme une mère avec son enfant. Elle est comme un spectateur éloigné de la vie de Margareth, mais elle ne peut s'empêcher de s'en mêler afin d'éviter le pire.

L'écriture est fluide, on se laisse de suite happer par l'histoire même si l'on connaît la fin, car l'on veut savoir ce qui s'est exactement passé entre eux. L'auteur a vraiment une plume poétique, quasi magique, qui nous emporte de suite dans son univers, peu importe lequel (j'avais eu la même impression avec Le crépuscule royal). Il maîtrise parfaitement son univers et cela est plus que plaisant.

Pour résumer, ce roman a été une lecture légère. J'ai été happé par l'histoire, j'ai aimé ma lecture, et il ne manquait pour moi presque rien pour en faire un gros coup de cœur. Une lecture qui plaira aux romantiques !

Je remercie Gloriana éditions pour l'envoi de ce roman.


2 commentaires

  1. Celui ci me tente depuis pas mal de semaines je pense que je vais me laisser tenter =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est sympa et se lit très vite !

      Supprimer