Lecture: Sans nouvelles de toi de Joy Fielding

sans nouvelles toi joy fielding




Titre : Sans nouvelles de toi
Auteur : Joy Fielding
Éditeur : Michel Lafon
ISBN : 9782749929330
Date de parution Québec : Mai 2016
Lien






Résumé

Ce voyage au Mexique était censé être une fête, il va tourner au cauchemar pour Caroline et son mari Hunter. Un soir, alors qu’ils s’apprêtent à célébrer leur anniversaire de mariage au restaurant de l’hôtel, la baby-sitter leur fait faux bond. Hunter finit par convaincre sa femme qu’il n’y a aucun danger à laisser leurs deux petites filles endormies dans la chambre. Mais quand ils reviennent, la cadette, Samantha, deux ans, a disparu. 
S’ensuivent des jours, des semaines et des années d’angoisse. L’enquête piétine et les médias s’acharnent sur Caroline, la décrivant comme une femme égoïste et indigne. Pourtant, cette mère déchirée continue d’espérer qu’on retrouve son enfant, persuadée que quelqu’un lui cache la vérité. 
Quinze ans plus tard, Caroline reçoit l’appel troublant d’une jeune femme de 17 ans qui s’appelle Lili et qui croit se reconnaître dans l’un des portraits modifiés relayés par les médias. Samantha serait-elle toujours vivante ? Et que s’est-il réellement passé la nuit où la petite fille a disparu ?


Mon avis

De nos jours, Caroline reçoit un étrange coup de fil d'une jeune fille qui pense être sa fille disparue. Car il y a 15 ans, quelqu'un a enlevé Samantha, sa seconde fille de 2 ans et on ne l'a jamais retrouvé.
Commence alors pour Caroline une quête pour savoir si la jeune fille dit vrai, entrecoupée de flash-back nous racontant ce qu'il s'est vraiment passé il y a 15 ans et après l'enlèvement.

En lisant ce roman, c'est comme si on lisait deux histoires qui se croisent. On a l'histoire de l'enlèvement il y a 15 ans, ainsi que tout ce qui en a découlé, mais on suit aussi Caroline aujourd'hui dans sa recherche de vérité suite à l'appel de cette jeune fille. Les chapitres s'entrecroisent et nous donnent une impression d'inachevé nous obligeant à toujours continuer dans notre lecture et à ne pas poser le livre avant la fin. 

Car outre la difficulté de perdre un enfant, Caroline a du faire face aux médias, qui ne peuvent s'empêcher de déformer, de harceler et de traumatiser les victimes. Faire face à l'opinion publique n'est pas toujours facile, surtout quand l’événement est surmédiatisé. Elle s'est donc retrouvée à essayer de survivre pour sa fille aînée et son mari, et face à l'opinion des autres. Et comme on peut l'imaginer, cela a été loin d'être facile. J'ai beaucoup aimé la façon dont Joy Fielding avait traité cette souffrance et ce harcèlement psychologiques. Son écriture fluide, sa façon de parfaitement faire ressentir les émotions à travers ses mots rendent l'histoire totalement addictive, on se sent proche de Caroline et on souffre avec elle. 

Mais il y a aussi toute l'enquête, pour savoir ce qu'il s'est vraiment passé ce soir-là. Enquête qui n'aboutira qu'à la toute fin du roman et nous laissera pantois ! Les personnages secondaires sont extrêmement travaillés et même s'ils semblent peu présents, pas forcément nécessaires, ils vont tous avoir leur importance à un moment donné. Ils sont comme les pièces d'un puzzle qui s’emboîtent peu à peu pour nous permettre de découvrir la vérité. Que vous les détestiez, ayez pitié et les adoriez, ils ne vous laisseront pas indifférents !
Les relations entre chacun d'entre eux et Caroline sont au cœur du roman, principalement celle entre Caroline et sa fille aînée, Michelle. Relation forcément conflictuelle car il n'est pas facile d'être celle qui reste. L'auteur maîtrise son sujet et le traite avec justesse.

Au final ce roman aura été un énorme coup de cœur ! Coup de cœur pour la plume de l'auteur, coup de cœur pour l'histoire, qui est plutôt difficile, mais tellement réaliste. Un thriller psychologique à lire qui ne vous laissera pas indifférent. Pas besoin de Monstre quand l'Homme peut être si horrible. 

Je remercie les éditions Michel Lafon Canada pour l'envoi de ce roman.


1 commentaire

  1. Tu me donnes vraiment vraiment envie de le lire !!!

    RépondreSupprimer