Lecture: Un parfum d'encre et de liberté de Sarah McCoy







Titre : Un parfum d'encre et de liberté
Auteur : Sarah McCoy
Éditeur : Michel Lafon
ISBN : 9782749925981
Date de parution Québec : 15 Février 2016
Lien





Résumé

1859. La jeune et impétueuse Sarah apprend qu’elle ne pourra jamais avoir d’enfant. Mais comment trouver un sens à sa vie dans ce monde régi par les hommes ? Comment trouver sa place quand on est la fille de John Brown, célèbre abolitionniste qui aide des esclaves à fuir ?
2014. Eden et son mari emménagent dans la banlieue de Washington dans l’espoir de sauver leur mariage et fonder enfin une famille. En explorant sa nouvelle demeure, la jeune femme découvre une tête de poupée ancienne. Que signifient les mystérieuses lignes qui la recouvrent ?
Plus de cent cinquante ans séparent Eden de Sarah, mais sur la grande carte du monde et de l’Histoire, les destins de ces deux femmes se rejoignent en plus d’un point. Un voyage exaltant, à la redécouverte du courage, de la famille, de l’amour et de l’héritage.


Mon avis

On alterne les chapitres entre Sarah et Eden. Pour Sarah, on va la suivre de sa prime jeunesse jusque vers la fin de sa vie, alors que pour Eden ce ne sera que sur quelques mois. Leur principal point commun, malgré que 150 ans les séparent, est qu'aucune d'entre elles ne peut avoir d'enfant. Mais elles vont chacune réagir à leurs façons.

Sarah est la fille d'un célèbre abolitionniste, et elle va aider, avec ses moyens, la cause. Pour aider les esclaves, elle va trouver des méthodes (dessins, poupées) pour les guider lors de leurs fuites vers le Nord. Elle va souffrir et subir de dures épreuves, faire des choix difficiles, mais va toujours en sortir grandie. C'est un personnage féminin très fort, surtout pour cette époque.
Eden est différente. Au début elle vit très mal son infertilité et se venge sur son mari. Rien ne lui plait, elle déteste sa maison, sa vie et elle voudrait récupérer son ancienne vie. Mais elle va faire la rencontre d'une jeune fille qui va changer sa vie. À son contact elle va plus aller vers les autres, mais surtout elle va réaliser ce qu'elle a besoin et ce qu'elle possède déjà.

Eden va découvrir dans sa maison une tête de poupée, qui sera le lien entre nos deux héroïnes. En cherchant sa provenance et son histoire, on va ainsi découvrir et mieux comprendre celle de Sarah.

Autant j'ai adoré la partie sur Sarah et la guerre de Sécession, autant j'ai eu beaucoup de mal à apprécier Eden. Personnellement, je l'ai trouvé un peu trop égoïste et égocentrique. Heureusement, les personnages secondaires qui l'entourent, tous très sympathiques, Criquet et Cleo en tête, étaient présents, sinon j'avoue que j'aurais survolé les passages sur Eden. Ce qui aurait été dommage, car j'ai apprécié voir le futur de la ville de New Charleston, essayer de deviner ce qui avait pu se passer.

La plume de l'auteur est fluide et elle a un vrai talent pour nous replonger dans la guerre de Sécession. Elle a fait des recherches pour coller le plus possible à la réalité et cela se ressent lors de la lecture. Elle a créé deux personnages féminins forts mais très différents, avec des excellents personnages secondaires, qui apportent tous un vrai plus à l'histoire.

Au final, ce roman aura été une bonne lecture, mais ce ne sera pas un coup de cœur. Il me manque la petite touche de magie qui fait d'une bonne histoire un merveilleux roman, Mais je pense qu'il plaira à de nombreuses personnes, donc si l'Histoire des États-Unis et les abolitionnistes vous intéressent, ou les destins de femmes fortes, n'hésitez pas à vous lancer !

Je remercie les éditions Michel Lafon pour l'envoi de ce roman.


2 commentaires

  1. Il faut absolument que je lise celui-ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est bon mais je m'attendais à mieux. Tu me donneras ton avis quand tu l'auras lu !

      Supprimer