Lecture: La guerre des tétons T2 - Extermination de Lili Sohn





Titre : Extermination
Série : La guerre des tétons (tome 2)
Auteur : Lili Sohn
Éditeur : Michel Lafon
ISBN : 9782749927350
Date de parution Québec : Février 2016
Lien





Résumé

À la fin du tome 1, nous avions laissé la jeune femme face à ses doutes, dans l’attente des résultats de son test génétique. Au début du tome 2, nous la retrouvons prête à en découdre avec son nouveau combat : la chimiothérapie. L’occasion pour elle de parler des effets secondaires – la perte des cheveux… et des poils, ou celle de la mémoire au moment le moins opportun –, de sa nouvelle hygiène de vie – sans alcool la fête plus folle ! –, de ses recettes personnelles pour illuminer ses journées – comme sidérer tout l’hôpital en portant des leggings invraisemblables –, mais aussi de sujets plus intimes, tels les problèmes de sexualité ou de fertilité.


Mon avis

On connait toutes quelqu'un qui a été touché par le cancer du sein. Que ce soit parmi notre famille proche, notre groupe d'amies, ou nous-mêmes. Et même si l'on pense connaître la difficulté du traitement, des effets secondaires et autres, il est bon de lire des témoignages de femmes qui sont passées/passent par là.

Le premier tome mettait Lili face à sa maladie et à l'opération. Dans celui-ci (qui est la suite directe), malgré son ablation du téton, elle doit suivre des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie, avec tout ce que cela implique comme effets secondaires (perte des cheveux, problème de fertilité...).

Elle a choisi de traiter ça avec humour, même s'il y a certains moments riches en émotions. On s'attache à elle, on l'admire pour son courage, on verse des larmes ou on rit suivant les passages. C'est une belle leçon de vie, où ses amis et sa famille ont une place importante, et montre que le soutien des proches aide beaucoup. Il y a aussi les préjugés des gens auxquels il faut faire face, mais Lili s'en sort plutôt bien.

Quand j'ai lu cette BD, je n'avais pas (encore) entendu parler de cette auteure et de son blog. Je n'avais même pas lu le premier tome. Et ça a été une véritable révélation. Lili Sohn a les mots (et le coup de crayon) pour traiter de ce sujet difficile qu'est sa maladie. Elle sait utiliser l'autodérision et a un humour à toute épreuve (avec une mention spéciale pour le CA.CA qui m'a achevé). On ne tombe jamais dans le pathétique, elle sait trouver les mots justes. Grâce à son travail de vulgarisation, elle nous permet de mieux comprendre (et apprendre) les différents actes médicaux.

Je n'ai qu'un mot à dire : Bravo ! Pour avoir osé écrire son parcours, pour avoir osé le partager avec le public, mais aussi parce que son blog (et ses BDs) aident de nombreuses femmes (ou malades du cancer) aujourd'hui. Il n'est pas toujours facile de parler de ses sentiments, mais grâce à ses livres, les malades peuvent faire plus facilement comprendre à leur entourage ce qu'ils traversent.

Depuis la fin de ma lecture, je suis assidûment les posts de Lili sur son blog pour voir où en est son combat. Et je compte me procurer le premier tome très rapidement.

En conclusion cette lecture a été un véritable coup de cœur, c'est un livre que je n'oublierai pas de sitôt. Je pense que c'est un livre indispensable à lire et à faire lire.

Vous pouvez suivre les péripéties de Lili Sohn sur son blog Tchao Gunther, sur lequel elle publie régulièrement l'évolution de son combat contre le cancer.

Je remercie les éditions Michel Lafon Canada pour l'envoi de cette BD.


Et n'oubliez pas, le dépistage sauve des vies, donc n'hésitez pas à vous faire suivre.

Aucun commentaire