Lecture: Juste une ombre de Karine Giebel





Titre : Juste une ombre
Auteur : Karine Giebel
Éditeur : Fleuve Éditions, collection Noir
ISBN : 9782265096493
Date parution : Mars 2012
Lien






Résumé

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard... Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence...


Mon avis

L'histoire commence avec Chloé, qui en rentrant après une soirée, se sent suivie par une ombre et panique. Arrivée devant sa voiture, elle se retrouve face à face avec son poursuiveur qui finit par repartir sans l'avoir agressé et sans lui avoir parlé. À partir de cette soirée là, Chloé va se sentir suivie et observée sans arrêt. Elle va même avoir l'impression qu'il s'est introduit chez elle. Malheureusement personne ne la croit.
Dans le même temps, nous avons Alexandre Gomez, commissaire de police pas toujours respectueux des lois, qui a l'air de vouloir de s'autodétruire. Bien sûr il y a une raison à cela et il veut juste oublier sa vie plus que difficile et tous ses soucis.

Les deux personnages principaux sont tout simplement criants de vérité.
Chloé est à un doigt du poste de Directeur Général dans une grosse boîte et elle est prête à tout pour réussir et pour montrer qu'une jeune femme peut y arriver. Son agression va remettre en  cause toutes ses croyances mais aussi tous les rêves qu'elle avait pu avoir. Elle va petit à petit sombrer. C'est une jeune femme extrêmement égoïste mais aussi tellement fragile. Elle est réelle, elle pourrait correspondre à n'importe quelle jeune femme d'aujourd'hui qui travaille à des postes de haut-niveau. 
Alexandre, au début on a beaucoup de mal à le cerner et à comprendre pourquoi il agit comme un vrai "con", pourquoi il est rarement aimable avec les autres. Une fois que l'on a appris la raison, on souffre avec lui et on voudrait tellement l'aider.
Les personnages secondaires sont tous bien travaillés et ont tous une importance que l'on aurait pas forcément cru. Ils font partis intégrantes de l'histoire et de la relation entre Chloé et Alexandre.

Karine Giebel a une plume totalement addictive. On commence tranquillement le livre, on apprend à connaître les différents protagonistes, à les apprécier ou les détester. Et puis, arrivé vers le milieu du roman, on ne peut plus le lâcher car on veut tellement savoir si l'histoire va s'arranger (ou pas). Et arrive la fin, toujours différente à ce à quoi on se serait attendu, mais aussi tellement meilleure !

Ce livre est un vrai thriller psychologique. Il n'y pas de sang, très peu de morts mais on n'en ressort pas indemne. On se remet en question et on se demande si on l'aurait cru ou pas. On évite aussi de sortir seule la nuit pendant quelques temps ! C'est encore une fois un très gros coup de cœur pour moi !

Il s'agissait d'une lecture commune organisée sur Livraddict. Et il rentre aussi dans mon challenge Au fil des saisons et des pages dans la catégorie : Un livre qui fait peur.

2 commentaires

  1. Je ne connaissais que de nom mais je le note du coup dans ma wish list ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu vas aimer si tu aimes les thrillers. Et tout ses romans sont excellents :)

      Supprimer