Lecture: Le Joyau T1 d'Amy Ewing





Titre : Le Joyau
Série : Le Joyau (Tome 1)
Auteur : Amy Ewing
Éditeur : Robert Laffont, collection R
ISBN : 9782221145890
Date parution Québec : 16 Octobre 2014
Lien





Résumé

Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n’importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d’être formée dans l’optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l’opulence et le luxe, c’est la descendance…
Achetée par la Duchesse du Lac lors de l’Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle. Désormais connue sous l’appellation #197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l’étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté.
Violet doit accepter ce sinistre quotidien… et tâcher de rester en vie. Mais c’est alors que naît une romance interdite entre elle et un séduisant jeune homme, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Bien que la présence de ce dernier vienne illuminer le sombre quotidien de Violet au cœur du Joyau, les conséquences de leur relation illicite vont dépasser ce qu’ils redoutaient…


Mon avis

On fait connaissance avec Violet, 16 ans, qui profite sa dernière journée de liberté car le lendemain elle sera vendue aux enchères. Violet est une Mère-Porteuse, quand elle a eu 12 ans elle a été testée et les médecins se sont rendu compte qu'elle possédait les gènes. Depuis elle vit à Southgate, un des centres où vivent toutes les futures Mères-Porteuses afin d'y être formé pour leur futur rôle.
Dans ce monde dystopique, les gens sont catégorisés par classes sociales. Le marais (d'où vient Violet) est le plus pauvre et le Joyau (où elle va aller vivre une fois achetée) est le plus riche. Le Joyau c'est là où vit la Noblesse et les dirigeants du pays. Mais à force de consanguinité, les femmes du Joyau n'arrivent plus à avoir d'enfants et c'est pourquoi elles achètent des Mères-Porteuses.
Violet est acheté par la Duchesse du Lac et va se rendre compte que la vie n'est pas meilleure au sein du Joyau. Tout n'est que politique et complots, et les Mères-Porteuses en sont souvent les premières victimes. Violet va devoir survivre tout en essayant de rester fidèle à ses convictions. Malheureusement pour elle et sa survie, elle va rencontrer un homme qui va lui faire tourner la tête et ainsi la mettre encore plus en danger.

En voyant la couverture (que j'aime beaucoup), on pourrait penser que cette trilogie ressemble à celle de Kiera Cass : La Sélection. Et bien non, pas du tout. J'ai trouvé cet univers plus riche et plus détaillé, et ce n'est absolument pas le même genre d'histoire, même si ce sont toutes deux des dystopies.

Comme il s'agit du premier tome de la trilogie, il faut qu'il pose les bases de l'histoire et du monde dans lequel elle se déroule. Il est donc assez descriptif. Mais j'ai trouvé que pour un tome d'introduction, il se déroulait quand même de nombreux évènements.
Il y a plusieurs histoires qui se déroulent en parallèle, et toutes ont leur importance. Cela augure une suite plus qu'intéressante.

Violet n'est pas vraiment l'héroïne parfaite. Elle est un peu égoïste, a du mal à se plier aux règles et ne réfléchit pas toujours aux conséquences de ses actes. Malgré tout, je l'ai trouvé sympathique, et j'avoue que je n'aimerais pas être à sa place. Mais je lui ai préféré Raven, sa meilleure amie elle aussi Mère-Porteuse, qui a un certain caractère, et pas vraiment de chance vu la famille dans laquelle elle tombe. J'espère qu'elle aura un rôle un peu plus important dans la suite.
Cependant mon personnage préféré est la Duchesse du Lac. Oui ce n'est pas un modèle de gentillesse (loin de là même) et elle est prête à tout pour arriver à ses fins. Mais son histoire personnelle est bien plus complexe qu'il n'y paraît et je pense qu'elle a dû énormément souffrir dans sa jeunesse. J'aimerais qu'on apprenne un peu plus à la connaître, je suis sûre que cela serait extrêmement intéressant. C'est un personnage très travaillé, plus que les autres à mon avis.

Je ne parlerai pas ni des autres personnages, ni de l'intrigue afin de ne pas spoiler. Cependant sachez que si le début met un peu de temps à se mettre en place, une fois que l'on est dans l'histoire, il est très difficile de le lâcher. Et puis arrive cette fin !

Finir un tome comme ça, je trouve cela assez sadique. Ce n'est pas le premier livre que je lis qui ne finit pas sur une vrai fin, mais là entre l'évènement qui vient de se dérouler et la révélation des dernières lignes du livre, cela soulève énormément d'interrogations. L'attente va être longue pour connaître la suite. 

L'écriture est fluide et on est très vite entraîné dans cette histoire. Une fois le livre fini, il est difficile de se dire qu'il va falloir attendre de longs mois pour connaître la suite.
C'est une excellente découverte que ce premier tome et je recommande à tous de le lire.


Je remercie les Éditions Robert Laffont Canada pour l'envoi de ce roman.

6 commentaires

  1. Ce livre m'intrigue beaucoup et me rappelle beaucoup l'univers de la saga Le dernier Jardin de Lauren Stefano qui m'avait beaucoup plu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas Le Dernier Jardin, je vais aller me renseigner du coup ! Merci pour le conseil :)

      Supprimer
  2. C'est vrai que j'ai trouvé ce roman plus riche que La sélection et j'espère d'ailleurs que la suite sera à la hauteur des promesses de ce premier tome :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi car du coup j'ai beaucoup d'attente !

      Supprimer
  3. Ce livre me tente tellement <3

    RépondreSupprimer