Lecture: Confusion de Cat Clarke






Titre : Confusion
Auteur : Cat Clarke
Éditeur : Robert Laffont, Collection R
ISBN : 9782221127179
Date de sortie Québec : Novembre 2012
Lien






Résumé

Le soir même ou elle a décidé de se suicider, Grace fait la rencontre d'Ethan. Après une bouteille de vodka en guise de dernier repas, elle se réveille enfermée dans une mystérieuse pièce blanche avec le jeune homme pour geôlier. Ce dernier lui apporte alors stylo et papier afin qu'elle couche par écrit les méandres de sa vie. À première vue, celle-ci semble tout ce qu'il y a de normal. Grace a une meilleure amie, Sal ; un petit ami, Nat. Mais comme elle l'écrit : « C'est quand je suis seule que le doute s'immisce, c'est comme ça depuis des années. Tant que je suis entourée, je peux faire semblant que tout va bien. Mais il me faut ce public pour jouer la comédie. Sinon ça ne marche pas. Seule, je ne suis pas si facile à tromper. » À mesure que les jours défilent, on comprend le désespoir qui a poussé Grace à vouloir s'ôter la vie. Sa façade enjouée de fêtarde cache bien des fêlures : elle s'entaille depuis qu'elle a 15 ans, se saoûle régulièrement, et couche avec tous les garçons qu'elle croise. Son père qui l'a abandonnée lui manque cruellement, et elle en veut à sa mère froide et distante. Tandis qu'Ethan se contente de la nourrir et de la pousser toujours plus à écrire, Grace nous confie ses rêves, alors que son séjour s'éternise. Peu à peu, ses questions trouvent des réponses, et elle sent qu'elle s'apprête à toucher du doigt le fin mot de l'histoire, de son histoire.


Mon avis

Le roman commence avec Grace qui se réveille dans une chambre qui n’est pas la sienne. Elle n’a aucun souvenir de comment elle est arrivée là. Elle se rend compte qu’elle a été kidnappée. Dans la chambre, entièrement blanche, en plus de la salle de bain attenante, il y a un lit, un bureau avec une chaise, et de nombreux stylos avec du papier. Grace comprend qu’elle est là pour écrire ses souvenirs. 

Son premier souvenir correspond au soir où elle décide de mettre fin à ses jours. Elle part de chez elle, va s’acheter de l’alcool et s’installe dans son parc préféré. Là elle commence à boire, et juste avant de s’ouvrir les veines, se rend compte qu’il y a quelqu’un et va commencer à discuter avec lui. 

Après ce premier souvenir sur son dernier moment avant son kidnapping, elle va nous raconter son histoire. On oscille entre ses souvenirs et sa peur de l’instant présent, de ne jamais pouvoir fuir cet endroit. On va peu à peu apprendre pourquoi elle en est arrivée à cette extrémité-là. Il y a sa meilleure amie Sal, sa mère peu présente, ainsi que Nat son petit ami. Et il y a aussi Ethan, son kidnappeur. 

On comprend assez vite (partiellement mais c’est suffisant) ce qui s’est passé et on espère fortement avoir tort. Elle ne voit pas les indices, trop concentrée sur les bons côtés. Elle donne l’impression de ne pas vouloir comprendre ce qu’elle a sous les yeux, car cela signerai la fin de son bonheur. 

J’ai beaucoup aimé ce personnage. Grace est une jeune lycéenne qui semble sûre d’elle et à qui tout sourit, mais cela n’est que la partie visible de l’iceberg. Elle est plus complexe qu’elle n’y parait aux premiers abords. Elle est mal dans sa peau, et n’a trouvé que la mutilation pour exorciser ses démons personnels. Elle veut seulement être aimé pour ce qu’elle est et non pour ce qu’elle semble être. 

Ce que j’aime avec les romans de Cat Clarke, c’est qu’il y a un moment où je finis par m’identifier totalement à l’héroïne (même si à la base on n’a rien en commun elle et moi) et ensuite on se demande toujours comment j’aurais réagi si cela avait été moi. Je ne pense pas que j’aurais réagis comme elle, mais je trouve que c’est très triste ce qui lui arrive. Et tout le monde n’est pas capable de faire face à ce genre de choses, surtout à son âge. La fin ouverte m’a beaucoup plu, cela me permet d’espérer.

Encore une fois j’ai été emporté par l’écriture de Cat Clarke et son roman a été un nouveau de cœur! Je pense que je ne serais jamais déçue par un de ses livres.

Ce roman a été lu dans le cadre du Challenge Binôme organisé par le forum Au Boudoir Écarlate. Il s'agissait de ma lecture de Juin.


Aucun commentaire