Cinéma: 47 Ronin




Titre : 47 Ronin
Film américain de Carl Rinsch
Durée :1h59
Genre : Arts Martiaux, Action
Date sortie Québec : 25 Décembre 2013







Synopsis

Dans l'ancien Japon féodal, un gamin au sang-mêlé est recueilli par un seigneur et tombe amoureux de sa fille. En vieillissant, Kai fait tout pour protéger son maître, recevant la hargne des autres samouraïs qui l'accusent de fraterniser avec les démons. Lorsque le royaume tombe entre les mains d'un clan ennemi, l'héritière doit épouser le méchant Kira et les soldats sont bannis. Vendu en esclave, Kai est secouru par le ronin Oishi qui, avec d'anciens compagnons d'armes, décide de se venger et de reconquérir leur honneur, affrontant des adversaires redoutables et même une terrible sorcière.


Mon avis

Un de mes genres préférés au cinéma est le cinéma asiatique. Visuellement, je trouve que le cinéma asiatique a un "truc" en plus, avec les décors et les costumes, la façon dont ils utilisent les couleurs, mais aussi le fait que le film ne finisse pas forcément bien.  Malheureusement depuis que je vis au Québec, je n'ai vu aucun film asiatique sortir au cinéma. Du coup quand j'ai vu que 47 Ronin sortait dans ma petite ville, je me suis précipité au cinéma même je savais que ce serait une adaptation américaine. Et je n'ai pas été trop déçu de ce côté là. Pour une fois, je trouve que les codes du cinéma asiatique ont été plutôt respectés.

Et j'ai bien aimé l'histoire. Le film est basé sur un fait réel, et malgré le côté fantastique qu'ils ont ajouté dans le film, cela sert bien l'histoire. Pendant la première partie du film, on suit ici l'évolution de Kai (Keanu Reeves), un sang mêlé qui essaye de survivre et de se faire une place dans un Japon féodal qui refuse tout ce qui est étranger. Ensuite l'histoire principale, celle des 47 ronin et de leur vengeance commence. Ces samouraïs errants décident de venger leur maitre et de reconquérir leur terre et leur honneur. Pour cela ils auront besoin de l'aide de Kai.

C'est vrai que l'histoire est assez simpliste, surtout quand on ajoute une histoire d'amour au milieu, mais j'ai aimé la relation entre les samouraïs et leur maître, ainsi que leur code d'honneur. Pour nous occidentaux, on pourrait avoir du mal à comprendre leurs actes mais ils ont bien retranscrit leurs mentalités. Et les effets spéciaux sont sympas à voir.

Ce ne sera pas le film de l'année, mais j'ai passé un agréable moment et je n'ai pas vu les 2h de film passer :)

Aucun commentaire